AccueilCadre de vieServices techniquesRéalisations et projets

les grandes réalisations

La réhabilitation du groupe scolaire Jean Giono
L'Hôtel de Ville et la salle de spectacle
Une signalétique directionnelle
De nouvelles aires de jeux

La réhabilitation du groupe scolaire Jean Giono

En dépit de multiples contraintes, la commune a fait le choix de maintenir l'école au cœur du village. La moitié du groupe scolaire a été démolie pour être reconstruite à neuf et, dans un souci d'accessibilité, les marches et dénivelés ont été supprimés. La bibliothèque, la salle i nformatique, la salle de motricité et les locaux administratifs sont organisés dans des espaces distincts et adaptés. Le dortoir a été recloisonné pour préserver le sommeil des plus jeunes.  Afin d'être en adéquation avec l'évolution démographique, la capacité d’accueil de l’école pourra être augmentée de trois classes en élémentaire et deux en maternelle.

Un accès plus sécurisé
Désormais, les piétons empruntent la nouvelle ruelle partant du portail situé à côté de la pharmacie. Elle débouche sur une entrée unique, au niveau du pôle administratif, desservant les écoles maternelle et élémentaire. L’ancienne voie d’accès est dorénavant exclusivement réservée aux véhicules de service. Le passage par l’impasse des Sarments, dont une partie est privée, est déconseillé en raison du risque lié à l’étroitesse du chemin sur lequel circulent les véhicules des riverains. Un dépose-minute a été aménagé dans un second temps afin de faciliter et de sécuriser l'accès.

Le budget

Coût total de l'opération (études, maîtrise d'œuvre et travaux) : 5 930 000 € HT
Subvention du CD13 au titre des Contrats Départemental de Développement et d'Aménagement 2012/2015 et 2015-/2018 : 3 570 000 €.
Subvention de l'Etat : 70 000 €.

 

Le nouvel Hôtel de Ville et la salle de spectacle

Les services municipaux ont emménagé dans la mairie en 2011 et la première saison culturelle de l'Espace NoVa Velaux a été lancée en septembre de cette même année.

Deux constructions nécessaires
Entre les difficultés d’accès, de stationnement et la dispersion des services municipaux, l’ancienne mairie place de Verdun ne correspondait plus aux besoins des usagers. Nouveau centre administratif de la ville, le Hôtel de Villecomplexe de l’avenue Jean Moulin regroupe de nombreux services, municipaux et associatifs, permettant ainsi aux usagers de centraliser leurs démarches en un même lieu.
De la même façon, les équipements de la ville étaient devenus inadaptés à l'organisation de grands  évènements. Avec un capacité d’accueil de 500 places assises à 1160 debout, l’Espace NoVa Velaux a permis de développer programmation culturelle globale.

Un ensemble architectural inscrit dans une démarche de respect de l'environnement
L'Hôtel de Ville et la salle de spectacle ont été conçus selon des normes de construction Haute Qualité Environnementale (HQE), l'objectif étant de réduire au minimum son impact sur l'environnement, notamment en limitant ses besoins énergétiques.

Le budget
La commune a bénéficié d'importantes subventions et les dépenses ont été réparties sur plusieurs exercices, garantissant ainsi l'équilibre financier du projet.

Coût total de l'opération : 19 926 552 € TTC
Subventions du Conseil régional PACA : 1 036 000 €
Subventions du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône : 10 096 479 €
Subvention de la Communauté d'agglomération Agglopole Provence : 201 684 €
Subvention de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie : 36 000 €

L'ensemble de ces subventions représente 57,06 % du coût de l'opération en TTC. La part financée par la commune revient donc à 8 556 389 € TTC. La TVA étant reversée à la ville l'année suivante, cette part s'élèvera au final à 5 290 834 €.

Une signalétique directionnelle

Avec le complexe Hôtel de Ville – salle de spectacle, la centralité administrative de Velaux s’est déplacée, faisant Signalétique à Velauxémerger un nouveau secteur autour de l’axe Parterre – Quatre Tours. Le cœur du village conserve un dynamisme important en raison, notamment, de la présence des commerces et de l’intérêt patrimonial et touristique qu’il suscite.
S’appuyant sur une étude menée par un cabinet spécialisé, la Ville a déployé, au printemps 2013, une nouvelle signalétique directionnelle qui permet aux usagers d’identifier des itinéraires préférentiels (services et équipements publics, commerces, centre médical, zones d’activités, etc.). Plus fonctionnel, le dispositif intègre des nouveautés : il signale les sites majeurs (site archéologique de Roquepertuse, parcours de santé, collège et Maison pour tous) et identique les itinéraires piétons en centre-ancien.

Le budget : 24 024 € TTC

De nouvelles aires de jeux

La présence d’une aire de jeux participe à la vie d’un quartier et au bien-être de ses habitants. Au printemps 2013, la Ville a confié à un prestataire spécialisé la réalisation de trois nouvelles aires.
La première, rue Hélène Boucher, accueille plusieurs modules (parcours de motricité, toboggan, tourniquet, etc.) et un mini circuit peint au sol délimitant le périmètre pour les tout-petits et celui pour les plus grands. Les 3-12 ans disposent d’une aire de jeux de 550 m². Matériaux résistants et recyclable, sol souple, clôture, bancs, arbres en bordure, tout a été pensé pour garantir amusement, confort et sécurité. Un sélecteur d’entrée empêche le passage des engins motorisés pour éviter toute nuisance pour les riverains.
Deux autres aires ont été construites à la rentrée 2013 : place de Verdun, dans la cour de la police municipale, et à proximité du centre de loisirs. L'aire de jeux déjà présente dans le parc des Quatre Tours a été changée au cours de l'été 2015.

Le budget : 120 233 € TTC