AccueilDécouvrir VelauxPatrimoinePatrimoine architectural

le patrimoine architectural

Velaux possède un patrimoine architectural particulièrement riche et la municipalité s’investit largement dans sa préservation. Les nombreuses constructions anciennes, notamment celles du centre historique, sont représentatives de différentes époques et sont pour beaucoup dans le charme et l’authenticité de Velaux.
L’espace consacré au patrimoine bâti au Moulin Seigneurial retrace l’histoire des différentes architectures de la commune.

Pour partir à la découverte du patrimoine de la commune, la Ville a créé le circuit pédestre Flâneries à Velaux. Les neuf sites emblématiques, ornés d'une signalétique descriptive, témoignent de l'histoire riche et parfois atypique de Velaux. 

La place François Caire et sa fontaine

Place Caire de VelauxLa place date de la fin du XVIIè siècle, époque de l’extension du village. Elle est alors devenue le centre du village, lieu privilégié de rassemblements et de fêtes. Cette place s’est longtemps appelée Cours, elle a pris l’appellation François Caire en 1922, en référence au Conseiller général, père du Maire de l’époque.


Le monument aux morts

Monument aux morts Inauguré le 23 février 1922, le Monument aux morts, situé place de la Victoire, a été érigé en souvenir des Poilus morts pendant la Première guerre mondiale et indique les noms des soldats Velauxiens victimes de ce conflit. Chacune des faces du monument fait référence à l'une des grandes batailles de cette guerre : Verdun, la Marne, la Somme et l'Yser.
Une plaque a été ajoutée sur le mémorial après la Seconde guerre mondiale.

L’ancien Hôtel de Ville place Max Caire

Adossé à l'enceinte du château, cet Hôtel de Ville fut inauguré en 1908 et servit de mairie pendant plus d’un demi-siècle. Elle porte le nom du Maire de l’époque, qui effectua deux mandats (de 1905 à 1909 et de 1919 à 1933).

Mairie Place de VerdunL’ancienne école place de Verdun

L'ancienne école a été bâtie à la fin du XIXè siècle, à la suite d'une décision du Conseil municipal prise le 18 février 1883. Cette bâtisse a ensuite accueilli la mairie pendant plus de 30 ans.

Le BeffroiBeffroi de Velaux

Velaux posa la 1ère pierre de son beffroi, accolé à l’ancienne mairie, le 14 mai 1869 sous le règne de Napoléon III. A cette époque, l'édification des beffrois marque le passage du temps religieux au temps laïc. La journée était alors rythmée par les cinq prières sonnées par les cloches des églises : la construction de beffrois a permis aux communes d’imposer leur autonomie et leur propre découpage du temps.

Ancien lavoir de VelauxLes lavoirs

Construits entre 1879 et 1880, les deux lavoirs ont vu le jour dans le cadre d'un vaste programme d'aménagement visant à apporter l'eau dans le village. Le premier, aujourd'hui détruit, fut construit au Bon Puits. Le second se trouve encore en contre-bas du beffroi, sous le rempart du château de Velaux, on distingue encore les inscriptions suivantes : « liberté, égalité, fraternité » et « 1880 », date de sa construction.

L’église Saint-Trophime

Cet édifice est construit en 1625 par les protestants en dehors des limites du village. Cet ancien temple sera épargné après la proclamation de l'édit de Fontainebleau interdisant le culte réformé. En effet, la communauté catholique velauxienne en demande la restitution. La chapelle Sainte Marie située contre le château, aujourd'hui détruite, était devenue trop petite et tombait en ruine. L'église abrite la salle Alban du Laurens, lieu d’exposition d’objets de cultes.

Le château, actuelle Tour Musée

Tour MuséeDu château, qui était situé sur un promontoire de 125 mètres, il ne reste que la tour, qui s’élève sur trois niveaux. Propriété des Comtes de Provence, puis des seigneurs Hugues Monachi, Jourdan De Bres, Rousset et Chambon, il traversera les siècles, mais ne résistera pas à la Révolution au cours de laquelle il fut partiellement détruit. Après une importante restauration réalisée par la commune, c'est désormais un musée, écrin des collections archéologiques de la ville.

Le château des Quatre Tours

La première mention du château des Quatre Tours date de 1726, il appartenait alors au Seigneur de Rousset et de Velaux. Le château était une demeure seigneuriale, son pigeonnier, privilège des seigneurs, en apporte la preuve historique. C'est vers 1851 que la noblesse perd possession de ce domaine. 130 années plus tard, la commune de Velaux en a fait l'acquisition pour le transformer en l'actuelle médiathèque.