AccueilLes travaux de la centrale se profilent 

Les travaux de la centrale se profilent 

Le 30 septembre, l’association Alternative Velaux et Provence Énergie Citoyenne ont organisé La Fête des Possibles à La Marie-Thérèse. L’occasion de faire le point sur le projet de réhabilitation de la centrale hydroélectrique avant le démarrage des travaux.

 La société juste et durable à laquelle aspirent beaucoup de citoyens s’écrit jour après jour. Des milliers d’initiatives concrètes se développent partout en France et constituent de nouvelles habitudes de vie, de nouveaux modes de consommation et de production. A Velaux, la coopérative Provence Energie Citoyenne, producteur d’énergie renouvelable, a été créée en 2016 pour redémarrer la micro-centrale hydroélectrique de La Marie-Thérèse. Le domaine bordant l’Arc a abrité différentes activités utilisant la force motrice de l’eau. Bâti en 1510, il était à l’origine un moulin à blé et à huile. Au fil des siècles, il a laissé place à l’industrie avant que ne soit construite en 1962 une micro centrale hydroélectrique. Jusqu’à son arrêt en 2012, elle produisait en moyenne 450 000 kW/h par an, soit la consommation d’environ 150 foyers alimentés en électricité spécifique (hors chauffage, eau chaude et cuisson) et 70 foyers en « tout électrique ».
Un projet rentable pour tous
Le projet vise la production d’électricité renouvelable qui couvrira les besoins en électricité spécifique de 170 foyers. La réhabilitation concerne principalement la production d’électricité (turbine et alternateur) ainsi que les ouvrages hydrauliques (reprise des canaux, génie civil, etc.). Les travaux s’élèvent à 700 000 € et intègrent l’amélioration des conditions d’exploitation (pilotage à distance, automatisation des vannes, etc.) et de l’impact environnemental. Le démarrage est prévu début 2018 pour une durée d’un an. Le 30 septembre dernier, les participants de la Fête des possibles ont donc été les derniers à voir l’installation « dans son jus ». Au-delà de la remise en service de la centrale, l’objectif est aussi de créer une dynamique locale avec le premier projet citoyen d'hydroélectricité de la région. Prendre part au projet, c’est valoriser le territoire, donner du sens à son épargne et lutter contre le changement climatique. L’intérêt des citoyens est avéré : 173 associés ont déjà souscrit un prêt de 140 000 € de capital.

>> L'énergie citoyenne coule de source <<

Plus d’informations sur www.provence-energie-citoyenne.fr

Publié le 10 octobre 2017.
Photo (c)Yan Le Souchu.

Liste des actualités