AccueilUn collège en mouvement

Un collège en mouvement

 L’équipe pédagogique du collège de Velaux propose et développe chaque année de nouveaux projets pour et avec les élèves. Des initiatives qui enrichissent l’enseignement et permettent une ouverture sur l’extérieur.

Au collège Roquepertuse, on ne compte plus les initiatives développées à l’attention des 750 élèves par le personnel éducatif. L’œuvre collective, initiée l’an dernier par la Conseillère Principale d’Education Sonia Habib dans le cadre du projet Tous différents, tous égaux, en est un exemple. Elle renouvelle cette année l’expérience, avec les mêmes partenaires, le centre de loisirs EVEA et le foyer Mon village, rejoints par l’association Alternative Velaux. Les collégiens et les résidents fabriqueront cette fois des jeux en bois, qui serviront aux élèves durant la pause méridienne et qui pourront être mis en vente. « Tous les jeudis, quatre résidents du Foyer Mon Village rejoindront les collégiens pour imaginer, dessiner et fabriquer les objets et, deux fois par mois, ils déjeuneront au réfectoire, ce qui permettra d’ouvrir la rencontre à plus de jeunes », explique Sonia Habib.

Des partenaires indispensables
« Qu’il s’agisse de projets ou de sujets de société à aborder avec les élèves, les équipes du collège n’hésitent pas à s’entourer de partenaires qui apportent leur savoir-faire », explique Brigitte Martinez, principale du collège. L’établissement travaille avec le centre de loisirs EVEA, mais aussi le service patrimoine de la Ville et l’Espace NoVa Velaux dans le cadre d’actions de médiation thématiques. Pour les aspects liés à la sécurité, il est souvent fait appel à la gendarmerie, qui vient faire des interventions sur des sujets d’actualité tels que le harcèlement, les dangers d’internet, les conduites addictives, etc.


Des collégiens sportifs
 L’association sportive du collège figure parmi les plus dynamiques du département. 194 jeunes, à proportion égale de filles et de garçons, sont inscrits dans l’une des cinq activités (badminton, hip-hop, handball, volley-ball et futsal) proposées le mercredi par les professeurs de sport. En 2017, les équipes de volley et de hip-hop ont participé aux championnats de France UNSS. La section hip-hop, à nouveau qualifiée l’an dernier, fait des émules depuis sa création en 2015 par Baptiste Delorme, passionné de la discipline. Une convention a même été passée cette année avec le lycée de Vitrolles, pour permettre aux élèves intéressés de venir s’entrainer. Le nombre d’adhérents en constante augmentation – 80 cette année - a poussé Baptiste Delorme, soutenu par la principale Brigitte Martinez, à déposer un dossier auprès de l’Education nationale pour la création d’une classe sportive, section hip-hop.

Publié le 5 décembre 2018.

Liste des actualités